NIMES / ROUEN : le coup d'envoi sera donné par Philippe Poggetti

Vendredi 05 Mai 2017, 05h59

 

Ce n’est qu’un au revoir !

 

Une rencontre qui sera l’occasion aussi de saluer certains joueurs qui ont décidé de partir sous d’autres cieux, ou de raccrocher les crampons comme Philippe Poggetti. Popo pour les intimes… Il revient pour nous sur ses années RCN.

 

« Que dire de ce club..... ? Cela fait 20 ans que le Rugby Club Nîmois m'a fait venir pour porter cette tunique rouge et verte. J'ai essayé de le faire le mieux possible jusqu'à ce dernier match contre La Seyne sur mer en mars dernier. Le Rugby Club Nîmois m'a beaucoup apporté depuis les Crabos. J'ai rencontré des tas de personnes différentes, des présidents… Beaucoup de présidents !

Celui qui m'a le plus marqué, c'est Louis Gagniere. C'est lui qui m'a permis de venir ici, c'est le président le plus passionné que j'ai jamais vu !!! Des entraîneurs très différents les uns des autres mais qui ont un point commun, transmettre leur passion de ce sport... Tous m'ont marqué et appris, mais trois m'ont marqué un peu plus que les autres : Marius Albarel, Jean Louis Ribot et Laurent Cutillas pour ne pas les citer.  Des dirigeants bénévoles tel que Jean Claude Beguerie, Gerard Jean, plus récemment Fabrice Auvitu, Christian Destailleurs ou Jean Luc Sauvaire. Tant d'autres qui nous nous ont suivi tous les dimanches aux dépens de leurs familles, pendant des années afin de nous permettre d'être le mieux possible, merci à eux !!! Et pour finir beaucoup de joueurs, des mecs bonnards, discrets, timides,  jobards, râleurs, barjes mais dès qu'ils enfilent le maillot deviennent de véritables soldats et beaucoup d'entre eux resteront des amis. Ce club m'a permis de vivre des moments  forts en émotions, des matchs tendus, rudes, méchants, viriles et pas toujours corrects mais cela faisait parti du jeu !!! Et c'était un peu notre marque de fabrique à cette l'époque ... Et Kaufmann, ce stade, cet antre qui a vue passer tant de grands joueurs, qui a fait, qui fait et qui fera encore vibrer les nîmois le dimanche après midi grâce au Nouveau RCN. Un nouveau RCN qui fait un très bon travail pour retrouver les niveaux d'antan. J'espère rester dans ce club encore longtemps pour l'aider à grandir comme il m'a aidé à grandir durant toutes ces années. Merci à ce club de m'avoir permis de rencontrer autant de gens exceptionnels ».

GEANT OPTICAL, notre partenaire fête ses 20 ans !

Mardi 30 Mai 2017, 10h38

Emploi : une façon originale pour recruter !

Mardi 30 Mai 2017, 07h59

Dimanche 28 mai, au stade Kaufmann, 1/4 de Finale de FEDERALE 2

Lundi 22 Mai 2017, 07h28

VEREDAMU TAVITE EN EQUIPE DE FRANCE !

Mardi 16 Mai 2017, 17h14

 Notre joueur emblématique Veredamu Tavité a été sélectionné en Equipe de France militaire pour participer au championnat de France Elite de rugby à 7. Au programme : un circuit de trois tournois qualificatifs :

 

Le Stanislas Sevens : le 20 et 21 mai 2017 à Nancy

 Le Howard Hinton Sevens : le 26, 27 et 28 mai 2017 à Tours

 Le Med Sevens : le 3 et 4 juin 2017 à Montpellier 

 La finale du championnat de France aura lieu les 17 et 18 juin à Albi

 Le Rugby Club Nîmois est très fier de cette sélection. 

Le Rugby Club Nîmois, la force de tout un groupe

Lundi 15 Mai 2017, 19h09

 

Pensionnaire de Fédérale 1 depuis seulement une saison, le Rugby Club Nîmois a montré qu'il avait toute sa place dans l'élite amateur du rugby français. Une saison synonyme d'une formidable aventure qui s'explique avant tout par la force de tout un groupe.

Promu en début de saison en Fédérale 1, les joueurs Nîmois ont en effet disputé, contre toute attente, les phases finales du Trophée Jean Prat. Une ascension fulgurante pour la formation nîmoise, mais méritée au vu des résultats récoltés tout au long de la saison. Troisième à la fin de la phase régulière de sa poule, septième au niveau national, Nîmes a parfaitement géré sa saison. La bande du trio Berard - Lloveras - Poulon s'appuyant notamment sur une défense de fer pour mieux développer son jeu par la suite. Un véritable état d’esprit dû à la force collective du groupe. Et un vécu comme moteur. Car, ne l’oublions pas, une grande partie de ce groupe a tout connu. Les hauts mais aussi les bas ! La relégation en fédérale 3, les montées successives, voire certaines avortées pour cause de DNACG… De ces péripéties, de ces moments difficiles à vivre, le collectif nîmois s’en est construit, nourri. Il s’en est forgé un esprit de corps que nos joueurs nîmois auront à cœur, n’en doutait pas, de conserver pour poursuivre la saison prochaine cette belle aventure. Pour rêver conquérir d’autres territoires d’émotions. Merci Messieurs ! Sachez-le : « On vous aime ! »

La tête haute !

Lundi 15 Mai 2017, 06h50

 

Comme attendu, le Stade Rouennais s’est qualifié pour les demi-finales du Trophée. Mais nos joueurs nîmois ne leur ont pas rendu la tâche aisée. Comme promis, ils n’avaient pas fait le voyage en Normandie en victime expiatoire. Comme promis, et à l’image de leur saison, ils ont porté haut les valeurs du Rugby Club Nîmois : combativité, respect et solidarité.  Et c’est donc à une véritable démonstration à la sauce nîmoise que les Rouennais ont assisté hier. Pour preuve : à 20 minutes de la fin, le Rugby Club Nîmois ne comptait plus que 12 points de retard sur l’ensemble des deux matchs… marquant la bagatelle de 5 essais (Robbe, Vilaret Bastien, Chiker, Solis et essai collectif) ! Pour une victoire 31 à 11. Alors, oui, cette victoire peut faire naître quelques regrets… Si ceci, si cela ! Ne retenons qu’une chose : ce groupe a un un cœur énorme, un état d’esprit, un mental a toutes épreuves, et un sacré potentiel. Alors merci à vous tous,  joueurs, staff, bénévoles, public pour cette magnifique saison. Et rendez vous la saison prochaine avec autant de passion, de combat, de dévotion, de courage, de bravoure !


Dernier acte...

Vendredi 12 Mai 2017, 13h49

 

Ce dimanche 14 mai 2017, le Rugby Club Nîmois se déplace à Rouen pour le match retour des quarts de finale du trophée Jean-Prat. Une semaine après le premier round qui a vu l’équipe Normande repartir du stade Kaufmann avec une avance de 30 points (53-23). Un score lourd, très lourd, loin de l’image donnée par notre équipe notamment en première mi-temps, le Rugby Club Nîmois menant 23 à 22 à la pause. Face à une équipe de pros, nos joueurs ont plus que rivalisé avant de céder notamment physiquement au cours du second acte. Et de buter sur une défense hermétique. C’est donc sûrement le dernier déplacement de la saison pour notre équipe sénior. Avant des vacances bien méritées ! Mais qui sait…

BELASCAIN : ON REPART À ZÉRO

Vendredi 12 Mai 2017, 10h59

 

Après leur victoire contre nos voisins Les Angles en barrage, nos Nimois affronteront Issoire en 16ème de finale dimanche à 16 heures au stade de Suzon des Cotes d'Arey, en Isère. Place donc au tableau finale, et à une nouvelle aventure pour notre équipe Bélascain. Une aventure qu’ils souhaitent la plus longue possible… Même si, dimanche, face à eux se dresse dès le premier tour un obstacle de taille, Issoire. Une équipe qui n'a connu qu'une seule défaite et un match nul dans la saison ! On a coutume de dire que le premier tour est le plus difficile. Celui-ci le sera, il faudra un gros Rugby Club Nîmois pour l’occasion.

Rencontres du week-end

Vendredi 12 Mai 2017, 06h33

 

Fédérale 1 Trophée Jean Prat

¼ de finale retour

ROUEN / NIMES

Dimanche 14 mai à 15 heures au stade Jean Mermoz de Rouen

Bélascain

Championnat de France 1/16ème de Finale

NIMES / ISSOIRE

Dimanche 14 mai à 16 heures au stade de Suzon des Côtes d'Arey (38)

Cadets Teulière

Challenge Sud Est

BOURGESAN / NIMES

Samedi 13 mai à 13h30 au stade Camberabero de Bourg Saint Andéol

M12

Finale départementale

Samedi 13 mai à 9 heures à Saint Quentin la Poterie

M10

Finale départementale

Samedi 13 mai à 9 heures au stade Montée de Silhol d’Alès

M8 

Finale départementale

Dimanche 14 mai à 9 heures au stade de l’ASPTT des Angles


Une belle histoire

Dimanche 07 Mai 2017, 15h09

 

 

« J’ai vu une très belle équipe de Nîmes. Une équipe qui nous a posé notamment en première mi-temps de sacré problème. Que ce soit en mêlée fermée ou en touche. Après vous savez à Rouen, nous sommes des professionnels. Nos joueurs sont programmés pour jouer ce genre de match ! »

Ces mots, ce sont ceux de Richard Hill, le manager du stade Rouennais à la fin de ce quart de finale et de son score cruel pour notre équipe. 53 à 23. Mais au-delà du résultat avec ses propos, Richard Hill rend aussi hommage à une équipe qui en début de saison ne visait que le maintien. Alors, même s’il y a un match retour à honorer, Messieurs, chapeau bas pour cette première saison en fédérale 1.