Voyage au bout du suspense

Lundi 20 Novembre 2017, 06h16

 Le matin-même, Nice Matin affichait la couleur en titrant « Grasse accueille un cador ». Et c’est avec un véritable esprit de commando que les joueurs du Rugby Olympique de Grasse ont accueilli nos joueurs. Mal classés, avec déjà une défaite sur leur pelouse du stade Perdigon contre Mâcon, les joueurs azuréens sont montés au front pour tenter de faire tomber le « cador » nîmois. Et la joie de nos joueurs nîmois, au coup de sifflet final, en disaient long sur le combat qu’ils venaient d’affronter... Comme un voyage au bout de l’enfer avec son lot de blessés (Damien Bosca, Mathieu Marra, Louis Bonnaure), d’éclopés (les visages de Romain Raynaud, Arthur Vernier et consorts portant les stigmates de ce combat), et de cartons jaunes ou blancs (Nîmes a joué en infériorité numérique pendant 30 minutes)… Un voyage au bout du suspense sûr ! Tant cette rencontre en a eu. Avec un premier acte à l’avantage des Grassois. Ces derniers imposant un défi physique, notamment sur les phases de conquête, récompensé par deux essais (dont un de pénalité). Pénalisés, les Nîmois sauvaient les meubles par un essai de Brice Binard. 20 à 8 à la pause. Puis 23 à 8 dès la reprise. On rejouait le match de Dijon. Ou comme un remake de Villeurbanne... L’après-midi allait être longue pour le supporter nîmois ! C’était sans compter sur le sursaut d’orgueil de nos guerriers. Un essai de Michaël Chiker sonnant le rappel des troupes. A partir de là, les joueurs du Rugby Club Nîmois prennent le jeu à leur compte, la main sur le ballon, imposant aux locaux des séquences de jeu au large ou des mauls pénétrants. Des assauts incessants… Les temps de jeu se succèdent mettant les joueurs du ROG dans le rouge au bord de la rupture. Avec au bout deux essais (Schiano et Robbe). 27 à 23 pour Nîmes. Les dernières minutes étouffantes voient les joueurs de Grasse camper sur la ligne d’en-but des nîmois. En vain… Voyage au bout de l’enfer ou du suspense, on vous disait !

 

Réaction de Charles Robbe

« Cette victoire nous fait du bien ! Elle a été acquise dans la douleur. Mais ces victoires à l’extérieures font grandir le groupe ! »

Bernard Laporte à Nîmes

Lundi 13 Novembre 2017, 10h39

"Entreprise et sport : de la Passion et des Hommes" par Bernard Laporte

Le 21 novembre au Novotel Atria, le Centre des Jeunes Dirigeants organise, en partenariat avec le Rugby Club Nîmois, une soirée exceptionnelle autour des synergies managériales entre le sport et l’entreprise. Une soirée animée par Bernard Laporte. Car si l’entraineur sportif doit être « entrainant et enthousiaste » il en est de même pour le manager d’aujourd’hui. Ce qui les anime tient souvent de la Passion et des Hommes. « La passion est ce qui nous stimule tous dans nos métiers, ce qui nourrit la volonté d’avancer et de construire... et l’Homme est un maillon essentiel au bien être général d’une quelconque activité, réelle colonne vertébrale de l’Entreprise ».

La proximité humaine, la transparence, l’enthousiasme seront autant de ressorts puissants abordés par Bernard Laporte au regard de son parcours. Au cœur de sa réflexion sur le management, tant sportif qu’entrepreneurial, s’imbriquent également l’innovation par l’observation de ce qui se fait ailleurs, la dynamique du jeu collectif, la nécessité de partager des objectifs, et le leadership du manager... afin de mobiliser et remotiver, sans cesse. Une soirée, donc, placée sous le signe du partage, du collectif, de la performance, de l’agilité et de la passion d'entreprendre ensemble...

 

+ d'infos sur  : http://delapassionetdeshommes.com/