Bernard Laporte à Nîmes

Lundi 13 Novembre 2017, 10h39

"Entreprise et sport : de la Passion et des Hommes" par Bernard Laporte

Le 21 novembre au Novotel Atria, le Centre des Jeunes Dirigeants organise, en partenariat avec le Rugby Club Nîmois, une soirée exceptionnelle autour des synergies managériales entre le sport et l’entreprise. Une soirée animée par Bernard Laporte. Car si l’entraineur sportif doit être « entrainant et enthousiaste » il en est de même pour le manager d’aujourd’hui. Ce qui les anime tient souvent de la Passion et des Hommes. « La passion est ce qui nous stimule tous dans nos métiers, ce qui nourrit la volonté d’avancer et de construire... et l’Homme est un maillon essentiel au bien être général d’une quelconque activité, réelle colonne vertébrale de l’Entreprise ».

La proximité humaine, la transparence, l’enthousiasme seront autant de ressorts puissants abordés par Bernard Laporte au regard de son parcours. Au cœur de sa réflexion sur le management, tant sportif qu’entrepreneurial, s’imbriquent également l’innovation par l’observation de ce qui se fait ailleurs, la dynamique du jeu collectif, la nécessité de partager des objectifs, et le leadership du manager... afin de mobiliser et remotiver, sans cesse. Une soirée, donc, placée sous le signe du partage, du collectif, de la performance, de l’agilité et de la passion d'entreprendre ensemble...

 

+ d'infos sur  : http://delapassionetdeshommes.com/

 

C'est à la fin du bal qu'on paye les musiciens

Dimanche 12 Novembre 2017, 16h24

 

« Il n’y a que la victoire qui est belle ! ». Soi-disant… Mais on ne va pas se mentir, cela fait « ch… ». Après avoir marqué de son empreinte la première période avec trois essais à la clé, le jeu des nîmois s’est petit à petit délité, retombant dans leur travers de ce début de saison : l’indiscipline, la passe de trop, la faute de main… Et pourtant tout avait bien commencé avec une main mise sur le ballon dès l’entame et surtout ce jeu de mouvement, debout qui fait la marque de fabrique du Rugby Club Nîmois. Trois essais en première mi-temps – un de Tim Daniel au quart d’heure de jeu, un de Corentin Leboulanger 10 minutes plus tard et enfin un de pénalité récompensant la domination du pack nîmois – permettait aux rouge & vert de rentrer au vestiaire sur le score de 19 à 3. Bonus offensif en poche ! Et l’après-midi était loin d’être finie… Tavité marquant une nouvelle fois de son empreinte un essai en puissance. Mais la messe était loin d’être dite… Les visiteurs ne voulant pas finir en victime expiatoire, et surtout nos nîmois perdant au fil du match un peu de leur rugby… Indiscipline, fatigue, mauvais choix permettant à Hyères de planter deux essais au cours de cet acte, privant ainsi le Rugby Club Nîmois du bonus offensif.