1/8ème de finale en vue...

Lundi 27 Mars 2017, 06h52

 

A une journée de la fin de la saison régulière, et après leur victoire contre Villeurbanne, le Rugby Club Nîmois aurait Castanet comme adversaire potentiel. A noter que La Seyne et lavaur ont un match en retard susceptible de modifier le tableau ci-dessous.

 

1.   Strasbourg (1) – La Seyne sur Mer (16)

2.   Rouen (2) – Saint Jean de Luz (15)

3.   Bobigny (3) –  Rodez (14)

4.   Mâcon (4) – Lavaur(13)

5.   Oloron (5) – Saint Jean d’Angely (12)

6.   Cognac (6)- Bagnères de Bigorre (11)

7.   Nîmes (7) – Castanet Tolosan (10)

8.   Tyrosse (8) – Agde (9)

 

Le stade Kaufmann, le territoire de vos émotions !

Lundi 27 Mars 2017, 06h30

 

Pour ce dernier match de la saison régulière au stade Kaufmann, la RCN avait réuni la grande famille nîmoise. A l’initiative des parrains de la saison 2016/2017, Marc Andrieu et Alain Gozioso, plus de 200 joueurs, ayant fait les beaux jours du club, sont venus saluer leurs jeunes successeurs.

 

Des anonymes, des petits noms, des grands noms mais une seule lettre de motivation, celle de la noblesse et de l'esprit du sport. Une journée pour montrer une certaine idée du rugby. A l’image de ce moment rempli d’émotion rendu au Président Louis Gagnière à quelques minutes du coup d’envoi, ou de ce dernier donné par les trois plus anciens licenciés (1963) et les deux plus jeunes : Maël Florio et Malo Poulon.

 

Alors comme pour honorer ces « anciens », nos joueurs ont entamé la partie tambour battant. Avec un premier essai inscrit par Maxime Bonnaure, puis un autre collectif. Une transformation de Simon Vilaret plus tard et le RCN mène 7-0 à la 8ème ! Comme pour marquer les esprits et le coup sous les yeux des stars d’hier, Mickael Chiker file en bout de ligne planter le deuxième essai de la soirée. 11ème minute, mêlée nîmois, Brice Binard sort pour Arnaud Solis qui poursuit pour le futur marqueur Chiker, 12-0.

Une passe sautée plus tar de Simon Vilaret pour Mickael Chiker qui perce le rideau défensif sur son côté droit et transmet à Veredamu Tavite qui file à l’en-but inscrire le troisième essai de la partie! A la 22ème, les nîmois mènent 17-0 et font le show. Evidemment et comme le public en veut plus, il ne faut attendre que la 32ème minute pour voir le quatrième essai du RCN. Un ballon porté, une passe de Simon Vilaret, une autre de Romain Raynaud qui passe à son tour à Romain Darmon sur le côté gauche. Les Nîmois le suivent dans l’en-but et mènent 24-0 après la transformation de Simon Vilaret. Nîmes se balade dans tous les compartiments et surclasse ses adversaires du soir.

Allez, un petit dernier avant la mi-temps. Action éclair, de Romain Raynaud qui élude la charge, passe à Olivier Faceries. Deux pas et un dernier échange avec Solis qui y va de son essai à la 39ème, 31-0.

Bref une première mi-temps menée de main de maître. Maîtrisée de bout en bout !

Disons-le la seconde ne fût pas du même acabit. Bilan : aucun point pour le RCN et deux essais pour l’ASVEL. Pour un score final de 31 à 14. L’essentiel, et avec la manière, avait été réalisé, en première période..