Un début prometteur

Samedi 19 Août 2017, 06h21


Ca y est. C'est reparti ! La saison a, bel et bien, repris ce vendredi soir au stade Millet d’Agde pour le Rugby Club Nîmois. Rien d’officiel mais ces matches de préparation sont l'occasion d'évaluer l'assimilation du projet de jeu, tout en testant physiquement les joueurs. « L’objectif est de retrouver ce qu’on a travaillé ces dernières semaines, que ce soit sur les phases de conquête, sur les zones de ruck, nos attaques et nos systèmes de défense », explique Michel Bérard, le manager du Rugby Club Nîmois. Au-delà du jeu, c’est aussi l’occasion pour les staffs de faire le point sur la forme de leur groupe. « Ce sera une réelle évaluation » avait prévenu le manager. « Si certains croient que ce sera un match amical, ils se trompent. C'est une opportunité. À eux de la saisir ». Et le moins que l’on puisse dire, c’est que le collectif nîmois a répondu présent en laissant entrevoir des belles possibilités pour cette nouvelle saison. Joueurs, les  Nîmois ont répété leurs gammes. Avec à la clé deux essais (un de la nouvelle recrue Antoine Lubrano et un signé Michaël Chiker)et une victoire 12 à 0. Un score qui aurait pu être beaucoup plus lourd sans quelques maladresses et un manque cruel de réalisme des rouge et vert. « On doit réellement travailler ce volet. A ce niveau, c’est pas normal de laisser en route deux à trois essais. Il faut qu’on soit plus réaliste. Tuer le match quand on peut ! » analysait à chaud l’entraîneur Jean Baptiste Poulon, un tantinet agacé. On ne doute pas que les joueurs nîmois auront à cœur de rectifier le tir. Et ce dès vendredi à 19h sur sa pelouse pour le deuxième matche de préparation contre Lavaur.

 

 

 

 



 

Et si vous sautiez le pas !

Vendredi 18 Août 2017, 08h22

 

Il peut être jeune ou âgé, chauvin ou beau joueur, dédaigneux ou humble, « gueulard » ou sage... Il n’existe pas de prototype du supporter de rugby. Alors certes, on ne parle dans le mundillo rugbystique que de supporter. Pas d’ambiguïté avec les termes d’Ultras et d’hooligans, propres au football. C’est certain, il n’y a pas un stade Vélodrome version rugby ou une Bombonera de l’ovalie. Mais cela n’empêche pas la passion et la fierté du supporter. Une passion débordante, sans jamais de frasque, qui s’organise généralement grâce aux groupes de supporters. Et le Rugby Club Nîmois a le sien avec les Aficionados du  RCN. Découvrez leur activité et les avantages dont vous pouvez bénéficier en devenant un aficion.


http://lesaficionadosdurcnimes.eklablog.com/abonnez-vous-av…